My Skills

Coding: R, Rstudio, Quarto

95%

GIS: Qgis

90%

Photogrammetry: Agisoft Metashape, Pix4D

80%

Remote Sensing: Envi/SNAP

70%

Qui suis-je ?

Je suis Simon Oiry, un doctorant à l’Université de Nantes en France, spécialisé dans l’étude des macrophytes intertidales. Ma recherche se concentre sur l’utilisation de la télédétection, en particulier des données hyperspectrales issues de spectroradiomètres, ainsi que des données multispectrales provenant de drones et de satellites, pour étudier ces écosystèmes côtiers.

En utilisant un spectroradiomètre, je collecte des données hyperspectrales avec une résolution spectrale élevée, ce qui me permet de capturer des informations détaillées sur les signatures spectrales uniques des macrophytes intertidales. En plus des données hyperspectrales, j’utilise également les capacités des drones et des satellites pour acquérir des images multispectrales. Les drones équipés de capteurs multispectraux me permettent de capturer des données à haute résolution à une échelle locale, offrant ainsi une vue détaillée des zones intertidales. De plus, les données multispectrales des satellites offrent une perspective plus large, me permettant d’étudier les distributions et les variations des macrophytes à des échelles spatiales plus vastes.

En combinant ces différentes sources de données, mon objectif est d’obtenir une compréhension globale des macrophytes intertidales et de leur dynamique écologique. Ma recherche se concentre sur le développement de méthodes efficaces pour analyser et interpréter les données hyperspectrales et multispectrales afin de discriminer les espèces de macrophytes ayant des compositions pigmentaires similaires.

À travers mon travail, je m’efforce de contribuer à la conservation et à la gestion durable de ces habitats côtiers essentiels. En surveillant et en cartographiant la distribution et la santé des macrophytes intertidales, nous pouvons mieux comprendre leur rôle écologique et mettre en œuvre des mesures appropriées pour leur préservation.

Experiences professionnelles

2022 - 2025 - Nantes Université

Doctorat en écologie marine

  • Caractérisation par télédétection multi-échelle des changements de la végétation intertidale liés aux pressions naturelles et anthropiques

Septembre 2019 - Décembre 2021 - Nantes Université

Ingénieur d’étude

  • Cartographie des zones intertidales des 42 masses d’eau de transition françaises

  • Mise au point d’un bioindicateur de la qualité des masses d’eau de transition basé sur le microphytobenthos observé par télédétection pour le compte de l’Office Français pour la Biodiversité (OFB)

  • Rédaction d’articles scientifiques et de rapports techniques

  • Co-encadrement et accompagnement de stagiaires de Master 2

  • Enseignement en TP : « Ecologie quantitative » et « Biostatistiques » en L3 Biologie de l’environnement

Février à Juillet 2019 - Nantes Université

Stage de Master 2

  • Cartographie du microphytobenthos estuarien par télédétection (Sentinel 2) pour le compte de l’Office Français pour la Biodiversité (OFB)

  • Création d’une méthode semi-automatique de cartographie des 42 masses d’eau de transition de la façade Atlantique et de la Manche.

Avril à juin 2018 - Nantes Université

Stage de Master 1

  • Etude de la variabilité saisonnière du microphytobenthos par télédétection à haute résolution spatiale (Pléiades)

Contributions scientifiques

Publications scientifiques

My Skills

Coding: R, Rstudio, Quarto

95%

GIS: Qgis

90%

Photogrammetry: Agisoft Metashape, Pix4D

80%

Remote Sensing: Envi/SNAP

70%

Qui suis-je ?

Je suis Simon Oiry, un doctorant à l’Université de Nantes en France, spécialisé dans l’étude des macrophytes intertidales. Ma recherche se concentre sur l’utilisation de la télédétection, en particulier des données hyperspectrales issues de spectroradiomètres, ainsi que des données multispectrales provenant de drones et de satellites, pour étudier ces écosystèmes côtiers.

En utilisant un spectroradiomètre, je collecte des données hyperspectrales avec une résolution spectrale élevée, ce qui me permet de capturer des informations détaillées sur les signatures spectrales uniques des macrophytes intertidales. En plus des données hyperspectrales, j’utilise également les capacités des drones et des satellites pour acquérir des images multispectrales. Les drones équipés de capteurs multispectraux me permettent de capturer des données à haute résolution à une échelle locale, offrant ainsi une vue détaillée des zones intertidales. De plus, les données multispectrales des satellites offrent une perspective plus large, me permettant d’étudier les distributions et les variations des macrophytes à des échelles spatiales plus vastes.

En combinant ces différentes sources de données, mon objectif est d’obtenir une compréhension globale des macrophytes intertidales et de leur dynamique écologique. Ma recherche se concentre sur le développement de méthodes efficaces pour analyser et interpréter les données hyperspectrales et multispectrales afin de discriminer les espèces de macrophytes ayant des compositions pigmentaires similaires.

À travers mon travail, je m’efforce de contribuer à la conservation et à la gestion durable de ces habitats côtiers essentiels. En surveillant et en cartographiant la distribution et la santé des macrophytes intertidales, nous pouvons mieux comprendre leur rôle écologique et mettre en œuvre des mesures appropriées pour leur préservation.

Experiences professionnelles

2022 - 2025 - Nantes Université

Doctorat en écologie marine

  • Caractérisation par télédétection multi-échelle des changements de la végétation intertidale liés aux pressions naturelles et anthropiques

Septembre 2019 - Décembre 2021 - Nantes Université

Ingénieur d’étude

  • Cartographie des zones intertidales des 42 masses d’eau de transition françaises

  • Mise au point d’un bioindicateur de la qualité des masses d’eau de transition basé sur le microphytobenthos observé par télédétection pour le compte de l’Office Français pour la Biodiversité (OFB)

  • Rédaction d’articles scientifiques et de rapports techniques

  • Co-encadrement et accompagnement de stagiaires de Master 2

  • Enseignement en TP : « Ecologie quantitative » et « Biostatistiques » en L3 Biologie de l’environnement

Février à Juillet 2019 - Nantes Université

Stage de Master 2

  • Cartographie du microphytobenthos estuarien par télédétection (Sentinel 2) pour le compte de l’Office Français pour la Biodiversité (OFB)

  • Création d’une méthode semi-automatique de cartographie des 42 masses d’eau de transition de la façade Atlantique et de la Manche.

Avril à juin 2018 - Nantes Université

Stage de Master 1

  • Etude de la variabilité saisonnière du microphytobenthos par télédétection à haute résolution spatiale (Pléiades)

Contributions scientifiques

Publications scientifiques